Bernard Landry s’implique dans la campagne de financement d’une église acadienne

CARAQUET, N.-B. – L’ex-premier ministre du Québec Bernard Landry s’implique dans une campagne de financement visant à sauvegarder l’église Saint-Paul de Bas-Caraquet, en territoire acadien, au Nouveau-Brunswick.

Accompagné de sa conjointe Chantal Renaud, M. Landry a fait part de son soutien, mardi, lors de son passage dans ce lieu de culte.

Bernard Landry a soutenu que la disparation de cette église serait un sacrilège pour la culture, son histoire, et une insulte aux Acadiens. Il a ajouté que ce «joyau» doit absolument être protégé.

L’ex-premier ministre s’est engagé à expédier une lettre à de nombreuses entreprises québécoises afin qu’elles donnent un coup de pouce financier à la campagne de financement de l’institution historique de l’Acadie.

Les paroissiens de Bas-Caraquet ont comme objectif d’atteindre le montant de 1,2 million $ pour financer des réparations majeures à leur église aux prises avec des problèmes de structure.

Jusqu’à présent, près de 500 000 $ ont été amassés.

Lucie Lebouthillier, la présidente du comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet, a rappelé que les premiers travaux de réfection débuteront d’ici quelques semaines.

Les travaux s’échelonneront sur une période de cinq ans.

(Coll. Réjean Hébert CKRO)

Laisser un commentaire