Glace dans l’Atlantique: le traversier Apollo part après avoir été immobilisé

SAINT-JEAN, – Le traversier Apollo, qui assure la liaison entre St.Barbe, sur l’île de Terre-Neuve, et Blanc Sablon, sur la Côte-Nord, au Québec, devait quitter St.Barbe en soirée, mercredi, après avoir été paralysé pendant plus d’une semaine en raison des conditions de glace qui prévalent dans le détroit de Belle Isle.

Cette situation a suscité la colère d’usagers des deux côtés de la rive; ceux qui ne pouvaient rentrer chez eux depuis plusieurs jours et ceux qui ont raté des rendez-vous dans la province voisine.

La compagnie Labrador Marine, qui assure les déplacements de l’Apollo, a expliqué que le service de brise-glace était très sollicité cette année dans le Canada atlantique. Le brise-glace NGCC Terry-Fox devait néanmoins permettre à l’Apollo de se déplacer, mercredi soir, pour se rendre à Blanc Sablon.

En conditions normales, la traversée du détroit de Belle Isle prend environ une heure et 45 minutes.

Mardi, la Garde côtière canadienne a affirmé que les actuelles conditions de glace dans le Canada atlantique n’ont pas été vues au cours des 30 dernières années.

Les retards sont également nombreux et longs pour les navires de Marine Atlantique qui assurent la traversée du golfe du Saint-Laurent entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, de même que pour le lien entre les Îles-de-la-Madeleine et l’Île-du-Prince-Édouard.

Laisser un commentaire