Changements climatiques: Pamela Anderson ne voterait pas pour Stephen Harper

VANCOUVER – L’actrice canadienne Pamela Anderson affirme qu’elle ne voterait pas pour les conservateurs de Stephen Harper à cause de leur bilan en matière de changements climatiques.

L’ancienne mannequin et vedette de la série américaine «Alerte à Malibu», originaire de Ladysmith en Colombie-Britannique, ne peut voter aux élections du 19 octobre parce qu’elle vit à l’extérieur du Canada depuis plus de cinq ans.

Mais l’actrice de 48 ans, qui se décrit elle-même comme une «fille d’une petite ville canadienne», espère que les citoyens feront des changements climatiques leur priorité lorsqu’ils se rendront aux urnes.

Pamela Anderson était à Vancouver, vendredi, pour le lancement de son nouveau livre de poésie et de photos intitulé «Raw».

L’actrice connue pour son militantisme a aussi affirmé que le Canada devrait légaliser la marijuana et a réitéré son opposition à l’abattage des loups en Colombie-Britannique.

Plus tôt cette semaine, elle a publié une lettre ouverte adressée à la première ministre de la province, Christy Clark, pour réclamer une meilleure solution que l’abattage des loups pour protéger les caribous menacés d’extinction.