Commission Charbonneau: l’ex-ministre Boulet sera la prochaine à comparaître

MONTRÉAL – L’ancienne ministre Julie Boulet sera le prochain témoin à se faire entendre lors des audiences de la Commission Charbonneau.

Les commissaires devront au préalable compléter l’audition de l’interrogatoire de l’entrepreneur Louis Marchand, de Pavages Maskimo. Selon toute vraisemblance, il sera aussi contre-interrogé.

Lundi, Louis Marchand a affirmé devant la Commission Charbonneau qu’il avait déjà été sollicité par l’entourage de Julie Boulet alors qu’elle était ministre.

Il avait été invité à participer à un cocktail de financement à 1000 $ le billet, à Shawinigan, par une attachée politique de Mme Boulet qui était ministre déléguée aux Transports.

Le propriétaire de Pavages Maskimo avait refusé de faire un don et peu après, Mme Boulet lui avait téléphoné pour lui dire qu’elle était très déçue qu’il ne participe pas au cocktail.

Selon Louis Marchand, ses relations avec le cabinet de la ministre Boulet se sont ensuite détériorées.

Le nom de Mme Boulet a été fréquemment prononcé par d’autres témoins ayant jusqu’ici comparu aux audiences de la Commission Charbonneau.

Mme Boulet, qui est âgée dans la mi-cinquantaine, a été réélue députée de Laviolette pour le Parti libéral du Québec (PLQ) aux élections du 7 avril dernier. Cependant, elle n’a pas été retenue par le premier ministre Philippe Couillard pour faire partie du Conseil des ministres.

Les plus populaires