Chefferie du PQ: l’ancien ministre Réjean Hébert ne ferme pas la porte

LAVAL, Qc – L’ex-ministre de la Santé, Réjean Hébert, n’exclut pas la possibilité de se lancer dans la course à la chefferie du Parti québécois.

Candidat péquiste défait dans la circonscription de Saint-François, M. Hébert répète qu’il ne ferme pas la porte à se lancer dans la lutte.

Agé de 58 ans, Réjean Hébert affirme qu’il se sentira «interpellé» si certains éléments qu’il considère comme primordiaux sont délaissés par les candidats à la chefferie qui se manifesteront.

M. Hébert estime notamment que l’option souverainiste et les idées sociales démocrates sont essentielles au Parti québécois.

Plusieurs noms circulent comme éventuels candidats à la succession de Pauline Marois, dont Bernard Drainville, Jean-François Lisée, Pierre Karl Péladeau et Véronique Hivon.