Cinq colis suspects dans des palais de justice de Nouvelle-Écosse en deux jours

HALIFAX – Le ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse confirme un lien entre les colis suspects provenant d’Asie livrés à cinq palais de justice de la province et des envois semblables au Manitoba en avril.

Mardi, des colis suspects ont été reçus aux palais de justice de Bridgewater, Kentville, Truro et Halifax, a indiqué un porte-parole du ministère, Andrew Preeper. Le palais de justice de Halifax a même été évacué, jusqu’à 14 h, et la circulation a été détournée pendant l’heure du dîner.

La veille, quatre employés d’un palais de justice d’Amherst avaient été brièvement hospitalisés après s’être plaints de nausées, d’étourdissements et de sensations de brûlures dans la gorge, à la suite de la réception d’un colis suspect. Les quatre employés incommodés avaient obtenu leur congé de l’hôpital le jour même.

On ne signale par contre aucun cas de malaises chez les employés depuis les incidents de mardi.

«La sécurité de notre personnel et du public est notre priorité», indique la ministre Lena Metlege Diab dans un communiqué.

«La police a été avertie et nous avons renforcé les protocoles de sécurité avec le personnel des palais de justice pour nous assurer que tout colis ou lettre suspect soit traité correctement.»

Des colis semblables avaient été reçus par cinq palais de justice du Manitoba le 8 avril dernier. Toutes les analyses de laboratoires effectuées dans ces cas-là n’avaient pas permis de déceler de produits chimiques dangereux.

Laisser un commentaire