Citations de la journée de lundi dans la campagne électorale

Voici quelques-unes des meilleures citations de la journée de lundi dans la campagne électorale au Québec:

—–

«Ce n’est pas moi qui a inventé le fait que chaque ministre devait amasser 100 000 $ pour financer le Parti libéral, c’est un quota qu’avait chaque ministre. M. (Tony) Tomassi a donné des permis de garderie à des gens qui ont ensuite financé le Parti libéral du Québec, encore une fois on n’a rien inventé. M. Charest a caché pendant 10 ans qu’il recevait un salaire de son parti.»

— la chef péquiste Pauline Marois, à propos de l’intégrité et du Parti libéral

—–

«Il était clair qu’il y avait un mouvement qui se dirigeait de façon inévitable vers la tenue d’une commission d’enquête sur la construction. Je pense que ça aurait été bénéfique de la faire plus tôt. Ceci dit, elle est en place et son effet bénéfique va être le même. Ce n’est pas le délai de mise en place qui va faire qu’elle soit moins utile, au contraire elle risque même d’être plus utile.»

— le chef libéral Philippe Couillard, qui a répété lundi qu’il aurait souhaité que son prédécesseur Jean Charest mandate plus tôt la commission d’enquête sur la construction

—–

«Je regarde où est le Québec aujourd’hui: corruption incroyable dans la construction, l’économie va mal, les Québécois sont surtaxés. Qui sont les responsables? Ce sont les libéraux qui ont été au pouvoir depuis neuf ans. Si les Québécois pensent que tout va bien (…), qu’ils votent pour les libéraux, ils n’ont pas besoin de moi. Si vous voulez un changement (…), si vous voulez reconnaître que les neuf années libérales ont donné la merde qu’on a actuellement, eh bien changez, essayez une autre recette.»

— Le chef caquiste François Legault