Citations de la journée de samedi dans la campagne électorale

Voici quelques-unes des meilleures citations de la journée de samedi dans la campagne électorale au Québec:

«Lesage l’a fait. Johnson, Bourassa, Lévesque, Parizeau, Bouchard, Landry et même Jean Charest. Ils ont tous défendu les intérêts de notre nation.»

– La chef du PQ, Pauline Marois, qui a accusé Philippe Couillard de se comporter comme s’il était le chef du Parti libéral du Canada.

—–

«Elle (cette mesure) est incitative sur le résultat, mais coercitive sur les moyens. Il n’y a pas de choix. Si l’entreprise veut être cotée en bourse et régie par l’AMF, il va falloir publier, chaque année, le fait qu’on a un plan, quels sont les objectifs, et chaque année, quel est le niveau d’atteinte de ces objectifs.»

– Le chef du PLQ, Philippe Couillard, sur l’idée d’instaurer un programme visant à ce que les entreprises inscrites à la bourse se dotent d’un plan pour une représentation féminine équitable dans la haute direction et les conseils d’administration

—–

«Malheureusement, dans les quatre prochaines années, on n’a pas de marge de manoeuvre pour augmenter les salaires des enseignants. Je voudrais le faire, là, mais on n’a pas cette marge de manoeuvre-là. Il faut se dire la vérité: avec le déficit que nous laisse la Parti québécois, deux milliards et demi, on n’a plus cette marge de manoeuvre.»

– Le chef de la CAQ, François Legault, qui renonce à sa promesse de 2012 de majorer le salaire des enseignants.

—–

«Lorsque Mme Marois va dans des comtés plus caquistes, elle parle beaucoup moins de souveraineté et si elle parle aux électeurs et électrices de Gouin, elle parle de souveraineté»

– La porte-parole parlementaire de Québec solidaire, Françoise David, sur l’appel de Pauline Marois sur le rassemblement des forces souverainistes.

—–