Citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale

Voici quelques-unes des meilleures citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale au Québec:

—–

«Si on m’avait parlé d’un référendum dans ce mandat, je ne serais pas candidate au Parti québécois.» – Linda Goupil, ancienne ministre et candidate péquiste dans Bellechasse, dans une entrevue au FM93 de Québec

—–

«Elle est comme d’autres Québécois qui ne souhaitent pas qu’il y ait un référendum maintenant et comme ce n’est pas l’objet de l’élection, ça va bien, on s’entend.» – la chef péquiste Pauline Marois

—–

«Je mets toutes ces déclarations ensemble. Mme Marois au débat qui est incapable de dire qu’il n’y aura pas de référendum, M. Lisée, encore lui, qui revient hier qui dit dans le fond ça en prend un, peut-être pas la première année mais on va s’arranger pour qu’il y en ait un après, Mme Goupil qui dit qu’elle ne serait pas venue en politique si elle avait su qu’il allait y avoir un référendum, alors que M. Péladeau, lui, disait qu’il ne serait pas venu en politique s’il n’allait pas y avoir un référendum. Alors c’est la confusion totale.» – le chef libéral Philippe Couillard, qui souligne les contradictions entre les propos de Mmes Marois et Goupil, Jean-François Lisée et Pierre Karl Péladeau

—–

«Il n’est pas question, il n’a jamais été question et il ne sera jamais question d’avoir une alliance, soit avec le PQ, soit avec le PLQ.» – François Legault, chef de la Coalition avenir Québec