Coderre et Labeaume au sommet des maires francophones en Louisiane

MONTRÉAL – Les maires de Montréal et Québec, Denis Coderre et Régis Labeaume, effectueront dès lundi une courte visite en Louisiane afin de participer au 80e Bureau exécutif de l’Association internationale des maires francophones (AIMF).

La rencontre se déroule du 30 mars au 2 avril dans la ville de Lafayette. L’association compte plus de 250 villes membres.

Selon Denis Coderre, il s’agit d’un forum important pour discuter des défis qui touchent les villes, comme les changements climatiques ou les migrations internationales.

De son coté, Régis Labeaume, qui est l’un des vice-présidents de l’organisme, présentera son initiative de «Réseau nord-américain de villes francophones et francophiles». L’objectif du Réseau est de développer des liens entre villes nord-américaines afin qu’elles collaborent à la préservation et à la mise en valeur de leur héritage francophone. Une idée que le maire Coderre appuie entièrement.

Par ailleurs, la mission du maire de Montréal en Louisiane sera ponctuée d’une dizaine de rencontres bilatérales, notamment avec la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, qui est également présidente de l’AIMF. Denis Coderre aura également des entretiens avec les maires de Bruxelles, Genève, Dakar et La Nouvelle-Orléans, entre autres.

Le maire Coderre entend profiter de la présence de tous ces élus municipaux pour promouvoir le sommet sur le «Vivre ensemble» qui se tiendra à Montréal les 10 et 11 juin prochains et au cours duquel les maires seront appelés à discuter et partager leurs expériences autour de la prévention de la radicalisation.

L’Association internationale des maires francophones a été fondée à Québec le 1er mai 1979, à l’initiative du maire de Paris de l’époque, Jacques Chirac, et du maire de Québec, Jean Pelletier. Montréal, par l’intermédiaire de son ancien maire Jean Drapeau, fait partie des 20 membres fondateurs de l’association.

Les plus populaires