Colin Rutherford pourra rentrer chez lui après 5 ans de détention en Afghanistan

OTTAWA – Un Canadien détenu par les talibans afghans depuis cinq ans a été libéré.

Colin Rutherford pourra bientôt rentrer au Canada et rejoindre sa famille et ses proches, a assuré le ministre canadien des Affaires étrangères dans une déclaration publiée lundi après-midi.

«Le Canada est très heureux que les efforts déployés pour obtenir la libération de Colin Rutherford aient été fructueux», peut-on lire dans la déclaration du ministre Stéphane Dion.

«Le gouvernement du Canada continuera de fournir une aide consulaire à M. Rutherford et l’aidera à retourner chez lui en toute sécurité», ajoute M. Dion.

Le ministre a également tenu à remercier le gouvernement du Qatar pour «son aide dans cette affaire». Ottawa ne donne pas plus de détails sur la nature de cette aide.

Depuis 2013, les talibans ont un bureau dans la capitale qatarie, Doha.

En 2014, le gouvernement américain est passé par Qatar pour négocier la libération de Bowe Berdahl, le seul militaire américain fait prisonnier pendant la guerre en Afghanistan.

M. Rutherford avait 26 ans au moment de sa disparition, à Ghazni, en Afghanistan, en novembre 2010.

En mai 2011, les talibans ont publié une vidéo où on voit le jeune homme répondre à des questions, en anglais, d’un de ses geôliers. Les talibans prétendant qu’il était un espion, M. Rutherford assure qu’il ne travaille pas pour le gouvernement canadien. Il dit voyager en Afghanistan pour le tourisme, intéressé par l’architecture et les lieux historiques.

Sa famille qui habite Toronto n’avait plus eu de nouvelles depuis cette date.