Complot avorté à Halifax: la cause a été ajournée et doit reprendre le 12 mai

HALIFAX – La cause des deux personnes accusées d’avoir planifié une attaque visant un centre commercial situé à Halifax a été ajournée jusqu’au mois prochain.

Lindsay Kantha Souvannarath, une femme de 23 ans de Geneva en Illinois, et Randall Steven Shepherd, un homme de 20 ans provenant de la capitale de la Nouvelle-Écosse, font entre autres face à des accusations de complot en vue de commettre un meurtre.

Les procédures doivent reprendre le 12 mai. Des discussions supplémentaires auront alors lieu en prévision de l’enquête préliminaire provisoirement fixée au mois de juin.

À l’extérieur du tribunal, la procureure Shauna MacDonald a expliqué que les policiers continuaient toujours de transmettre des preuves provenant principalement des médias sociaux.

Selon un document de la Couronne, les faits reprochés aux deux suspects auraient eu lieu entre le 6 janvier et la journée de la Saint-Valentin.

La Couronne soutient qu’un autre individu âgé de 19 ans aurait été leur complice. Ce dernier, qui se nommait James Lee Gamble, a été retrouvé mort dans sa demeure.

Laisser un commentaire