Dame Nature suscitera bientôt l’émerveillement en enfilant son habit automnal

MONTRÉAL – Le mois de septembre marque la fin des vacances pour bien des gens qui retournent au travail ou en classe, mais ça ne signifie pas pour autant qu’il faille arrêter de jouer dehors et surtout d’admirer les splendeurs de la nature.

Chaque année, Claudette Lacombe de Tourisme Québec attend avec impatience d’assister à l’apparition des feuilles orangées, jaunes et rouges, un signe évident de l’arrivée imminente de l’automne.

Elle soutient que bien des touristes sont également fascinés par cette explosion de teintes riches.

Mme Lacombe précise que pour ne rien manquer, ils gagnent à se présenter dans la province dès la mi-septembre et à y demeurer jusqu’à la fin du mois.

De plus, pour profiter au maximum du paysage, les visiteurs ont tout avantage, selon elle, à mettre le cap sur des endroits comme les Cantons de l’Est ou la Beauce où les feuillus sont particulièrement abondants.

Ils peuvent aussi se diriger plus près de la Vieille Capitale car ils y apercevront non seulement les couleurs automnales mais aussi d’autres attraits, comme le fleuve Saint-Laurent et le Mont Sainte-Anne, en arrière-plan.

Claudette Lacombe reconnaît qu’il sera certes trop tôt pour s’aventurer sur les pentes de ski, mais elle ajoute que plusieurs stations offriront quand même aux curieux la possibilité d’emprunter leur remonte-pente pour qu’ils puissent s’extasier devant le panorama multicolore du haut des airs.

Laisser un commentaire