Déjà la fin de la pêche aux poulamons: saison similaire à l’an dernier

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, Qc – Malgré un début tardif, la pêche aux petits poissons des chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie, qui prend fin dimanche, a répondu aux attentes de l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne.

Selon le président de l’organisme, Steve Massicotte, le site a accueilli autant de visiteurs et pêcheurs qu’en 2014, soit environ 80 000.

En raison du temps doux, la pêche aux poulamons a dû être repoussé du 26 décembre au 1er janvier.

M. Massicotte explique que la saison a fini «en lion» après s’être amorcée «en mouton». Il estime que les retombées économiques pour la région devraient de nouveau atteindre les 4 millions $.

Le démantèlement du village de pêche débutera dès lundi.

Les plus populaires