Déjà qualifié de héros par la police, un homme est arrêté pour obstruction

VANCOUVER – Un homme arrêté dans le cadre d’un rassemblement en faveur de la consommation de marijuana tenu à Vancouver a promis de brûler la récompense qu’il a reçue pour saluer son héroïsme dans le cadre des émeutes de la Coupe Stanley.

La police de Vancouver avait honoré Bert Easterbrook en lui décernant un certificat du mérite en 2013.

Il avait obtenu ce qui représente la plus haute distinction pour souligner le courage d’un civil après avoir empêché des émeutiers de renverser un camion.

Son comportement avait été décrit comme étant «décisif» et «altruiste» dans un document préparé par la police.

Mercredi, celui qui était considéré comme un héros et deux autres individus ont été accusés d’entrave à la justice car ils auraient tenté de bloquer des policiers qui voulaient arrêter un trafiquant de drogue lors d’un événement organisé dans le cadre de la «Journée du cannabis».

M. Easterbrook a qualifié la situation d’«absolument ironique».

Il a ajouté qu’il déposerait son certificat et son fanion dans une chaudière de métal et qu’il y mettrait le feu à proximité de l’hôtel de ville vendredi.

De son côté, la police a indiqué qu’elle se devait d’intervenir lors du rassemblement de mercredi car un homme avait choisi de faire abstraction de ses avertissements et de continuer de vendre de la marijuana à des mineurs.

Pour éviter que l’individu en question ne soit épinglé, Bert Easterbrook et plusieurs autres personnes l’ont entouré en se tenant bras dessus, bras dessous.

La stratégie n’a pas donné les résultats escomptés. L’homme a tout de même été arrêté et après coup, il a affirmé que les policiers se sont agenouillés sur son dos et lui ont tordu le bras, ce qui lui aurait presque fait perdre conscience.