Démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants en Abitibi-Témiscamingue

MONTRÉAL – Quatre hommes de Val-d’Or font face à la justice après le démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants lié au crime organisé en Abitibi-Témiscamingue.

Ce réseau menait ses activités dans les municipalités de Val-d’Or, Malartic, Rivière-Héva et Barraute. Ses membres n’hésitaient pas à recourir à la violence pour mener leurs activités criminelles.

Les quatre hommes, âgés entre 32 et 62 ans, ont comparu vendredi au palais de justice de Val-d’Or pour faire face à des accusations de trafic de stupéfiants, complot pour trafic et possession d’armes.

Les policiers ont procédé à leur arrestation jeudi dans le cadre de sept perquisitions ayant mobilisé 45 policiers, notamment de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le sergent Gino Paré, de la SQ, a dressé un bilan préliminaire de l’opération. Les policiers ont saisi 1,3 kilo de cocaïne, plus de 500 comprimés de méthamphétamines, trois armes à feu avec munitions, deux armes prohibées et une importante somme d’argent. Dix véhicules ont également été saisis.

Un cinquième individu a aussi été arrêté, mais il est en attente de sa comparution.

Les autorités étaient toujours à la recherche de la tête dirigeante du réseau et de trois autres individus.

Laisser un commentaire