Déraillement à Gogama: les efforts se poursuivent pour éteindre un incendie

GOGAMA, Ont. – Les efforts se poursuivent pour éteindre un incendie après qu’un train transportant du pétrole brut eut déraillé dans le nord de l’Ontario en fin de semaine, à peine quelques semaines après un accident similaire dans la même région.

Le CN a déclaré lundi que des équipes étaient à l’oeuvre et travaillaient sur un wagon après l’autre. Jusqu’à maintenant, 24 des 38 wagons qui ont déraillé samedi ont été enlevés du site de l’accident.

Les Premières Nations et des groupes environnementaux s’inquiètent au sujet du déraillement qui s’est produit à Gogama, à environ 80 kilomètres au sud de Timmins, et craignent une possible contamination.

L’entreprise ferroviaire a indiqué que deux wagons étaient tombés dans la rivière et qu’une certaine quantité de pétrole était entrée dans le système fluvial de la rivière Mattagami, mais que des estacades avaient été installées en aval du site.

Les tests d’eau et d’air n’ont pas révélé de problèmes jusqu’à maintenant, a aussi fait savoir le CN par communiqué.

De son côté, Via Rail a indiqué que le service de train de passagers avait été interrompu jusqu’à nouvel ordre entre Toronto et Winnipeg, en raison de ce déraillement.

Le mois dernier, un train de marchandises du CN a déraillé dans le même secteur — 29 wagons remplis de pétrole brut et de distillats de pétrole ont causé un incendie.

France Gélinas, qui représente Gogama et d’autres communautés de la région de la ceinture du Nickel à la législature de l’Ontario, a déclaré que les deux accidents récents avaient secoué la communauté et rendu les résidants «nerveux» au sujet des chemins de fer, desquels ils dépendent pourtant pour le transport.

Laisser un commentaire