La menace de tempête hivernale qui planait sur le Québec s’est évaporée

MONTRÉAL – Le spectre d’une première tempête hivernale d’importance qui devait s’abattre sur le Québec, laissant derrière elle un épais couvert de neige, a considérablement pâli. Mercredi, les températures douces ont contribué à liquéfier les précipitations, de sorte que les chutes de neige attendues se sont transformées en pluie.

Dans la plupart des régions du Québec, la visibilité est bonne et la chaussée est mouillée ou légèrement enneigée.

Pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et les Îles-de-la-Madeleine, le système dépressionnaire a laissé de la neige, et de la pluie verglaçante est aussi attendue. La chaussée est enneigée et la visibilité parfois réduite par endroits.

Certaines restrictions routières ont été mises en place, notamment sur la route de Sainte-Paule entre Sayabec et Saint-René-de-Matane. La circulation y est interdite aux véhicules lourds en raison des conditions climatiques.

Hydro-Québec rapporte quelques interruptions de service. En mi-journée mercredi, environ 9000 clients étaient privés de courant, dont la moitié dans la région des Laurentides.

Les plus populaires