Des enquêteurs se rendent à Sept-Îles sur le site de l’écrasement d’hélicoptère

SEPT-ILES, Qc – Des enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) se sont rendus, jeudi, sur le lieu de l’écrasement de l’hélicoptère qui a coûté la vie à deux passagers, mercredi matin, près de Sept-Îles.

Le porte-parole du BST, Chris Krepski, a indiqué que l’équipe avait confirmé que l’impact avait été sévère.

Sur des photos, on peut voir l’appareil sectionné en deux.

Vendredi, les enquêteurs s’entretiendront avec des témoins de l’événement et s’assureront que les sections de l’hélicoptère et les débris soient déplacés en lieu sûr.

L’appareil, un Bell 206 appartenant à une firme privée, s’est écrasé en forêt sur la Côte-Nord aux alentours de 9h45 mercredi.

L’hélicoptère qui transportait cinq personnes à son bord — le pilote et quatre passagers — avait décollé de l’aéroport de Sept-Îles.

Le bureau du coroner a dévoilé jeudi l’identité des victimes. Il s’agit de la Septilienne Blandine Pinette-Fontaine, âgée de 68 ans, et de Pierre-Michel Fontaine, 49 ans, de Québec.

Des autopsies doivent être pratiquées vendredi sur les corps des victimes.

Les conclusions du coroner sur les causes et les circonstances des décès seront rendues publiques au cours des prochains mois.

Les trois survivants ont subi de graves blessures, mais leur vie ne serait pas en danger.

Au sujet de l’enquête du BST sur l’accident, il faut parfois patienter un an et même un peu plus pour en connaître les conclusions.

Laisser un commentaire