Des groupes religieux invitent le pape à visiter les défavorisés de Vancouver

VANCOUVER – Une coalition de groupes interreligieux a invité le pape François à casser la croûte avec les résidents du quartier le plus défavorisé de Vancouver.

Huit groupes, dont l’Église Unie du Canada, ont écrit au Vatican pour demander la présence du pape dans le quartier Downtown Eastside lorsqu’il sera de passage en Amérique du Nord.

La lettre, datée du mois dernier, demande aussi au pape de visiter des réserves autochtones et de célébrer une messe dans une barge sur la baie des Anglais à Vancouver, entouré de canoës traditionnels.

La coalition, qui regroupe des représentants catholiques romains, protestants, juifs, musulmans et des peuples des Premières Nations, dit croire en la portée du leadership du pontife sur les communautés marginalisées.

Ils considèrent que le gouvernement, les églises et les agences sociales canadiennes n’ont pas travaillé assez fort pour trouver des solutions au problème grandissant de l’itinérance et de la détresse des problèmes de santé mentale.

Le meilleur moment pour sa visite serait en mai ou en septembre, disent les organismes, qui croient que la présence du pape apporterait une visibilité internationale à leur cause.

Laisser un commentaire