Des hommages du public pour le caporal Nathan Cirillo à Hamilton lundi

HAMILTON – Certains ont apporté des fleurs, d’autres ont laissé des cartes, et plusieurs ont versé des larmes, lundi, en rendant hommage au jeune caporal Nathan Cirillo, tué alors qu’il montait la garde au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada, mercredi dernier.

L’attentat qui a secoué le Canada tout entier a particulièrement ébranlé Hamilton, la ville natale du soldat.

De nombreux résidents ont eu l’occasion d’exprimer leur deuil et de rendre hommage au réserviste de 24 ans, lundi, lors d’un service ouvert au public, dans une maison funéraire locale.

Deux policiers montés sur des chevaux noirs gardaient la porte du salon funéraire alors que d’autres agents surveillaient les visiteurs.

Des photos d’un Nathan Cirillo enfant ou adolescent étaient affichées dans les corridors. Des bouquets, des cartes et des couronnes de fleurs étaient déposés le long des murs de la salle où reposait le soldat, cercueil ouvert.

M. Cirillo gisait en tenue régimentale, ses mains gantées de blanc croisées sur la poitrine.

Le moment était éprouvant pour certains, qui n’ont pas retenu leurs larmes.

«J’étais tremblante et les larmes me sont montées aux yeux. Mais somme toute, c’était un beau moment, c’était paisible», a dit Kimberley Kerr, une élève de 16 ans d’une école secondaire locale.

Un de ses camarades d’école, Ben Kornya, a acquiescé.

«C’est malheureux que tant de gens se rassemblent en de telles circonstances, mais j’étais définitivement fier. Je trouve qu’il (M. Cirillo) représente tout ce qu’un Canadien devrait être.»

«Il est mort pour notre pays, c’est pour cela que je suis ici, a confié Narkewal Grewal, 67 ans, les yeux baignés de larmes. C’est la première fois qu’une telle chose arrive dans notre ville depuis que je vis ici, depuis 42 ans.»

Un autre visiteur, Emil Zamora, a aussi fait part du choc qui frappe la ville.

«Ça nous a vraiment touchés ici, de façon personnelle, a-t-il affirmé. Nous venons d’ici, il vient d’ici, c’est notre façon de lui rendre hommage. Nos prières lui sont adressées, ainsi qu’à sa famille.»

Sa famille et des dignitaires, dont le lieutenant-gouverneur de l’Ontario, ont fait leurs adieux en privé au caporal dimanche soir.

Des milliers de personnes — certains brandissant des affiches de soutien ou le drapeau canadien — ont salué sur l’Autoroute des héros le dernier passage de Nathan Cirillo alors que son corps était ramené vers sa ville natale.

Vendredi soir, la famille du soldat a envoyé un communiqué pour remercier les Canadiens de leur soutien.

Des funérailles régimentaires sont prévues mardi. M. Cirillo sera inhumé dans le champ d’honneur d’un cimetière de Hamilton.

Les plus populaires