Des individus arrêtés lors de l’opération SharQc ont plaidé coupable

MONTRÉAL – Une vingtaine de membres et sympathisants des Hells Angels, qui avaient été arrêtés lors de l’opération SharQc en 2009, ont plaidé coupable lundi matin à Montréal à une accusation réduite de complot pour meurtre.

En échange de ces plaidoyers, la Couronne a abandonné les accusations de meurtres prémédités qui pesaient contre ces individus.

Cinq autres accusés devraient plaider coupable au cours des prochains jours.

La très grande majorité des accusés sont détenus depuis six ans et plusieurs d’entre eux seront libérés très rapidement.

Le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Jean-Pascal Boucher, a expliqué que certains accusés avaient été condamnés à un jour de prison et d’autres à neuf mois de détention, en raison du temps passé en détention préventive.

Au total, 156 personnes avaient été visées lors de l’opération SharQc, qui avait été menée en avril 2009.

Laisser un commentaire