Désindexation de pensions au NB: des retraités poursuivent le gouvernement

TORONTO – Une action en justice contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick est lancée par plus de 13 000 retraités qui allèguent que la Province a violé leurs droits sous la Charte canadienne des droits et libertés.

La poursuite lancée par le cabinet d’avocats Koskie Minsky, de Toronto, rappelle que ces retraités ont contribué une partie de leurs revenus dans le régime de pension de la Province, ce qui était obligatoire, et qu’ils avaient planifié leurs retraites sur la base de la pension qui leur était due.

En décembre 2013, la Province a adopté une nouvelle loi qui stipule que les pensions ne seront plus automatiquement indexées pour être ajustées à l’augmentation du coût de la vie. Les retraités estiment que les élus ont brisé leur contrat avec eux, considérant qu’à cause de leur âge, dans leur état de santé ou pour des raisons personnelles, ils ne sont plus en mesure de remplacer le revenu perdu pour couvrir le coût de la vie.

L’âge moyen des retraités de l’État au Nouveau-Brunswick est au-dessus de 70 ans; 2600 ont plus de 80 ans. La pension moyenne est de 21 503 $ par année.

Les plus populaires