Deux accidents mortels viennent assombrir la fin du week-end au Québec

MONTRÉAL – La fin du week-end a été marquée par deux accidents mortels impliquant des véhicules motorisés sur le territoire québécois.

Le premier événement est survenu dimanche vers 17 h dans la municipalité de La Doré, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Un homme de 56 ans a perdu le contrôle avec son véhicule tout-terrain (VTT) dans un sentier du rang Saint-Paul, a indiqué Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec. La cause de cette perte de contrôle était toujours inconnue en soirée.

Le quinquagénaire a perdu conscience et n’a pu être réanimé, malgré les tentatives de son fils de 33 ans qui participait à cette promenade à bord d’un autre VTT.

Le décès de l’homme a été constaté au centre hospitalier de Roberval. Il ne portait pas de casque, selon les autorités.

La Sûreté du Québec a révélé en soirée que l’alcool pourrait être un «facteur dans cette collision». Des vérifications à cet effet devaient être effectuées sur le corps du défunt et auprès de son fils, a indiqué la police.

Une heure et quart après ce drame, un second accident mortel est survenu, cette fois à Saint-Évariste-de-Forsyth, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Un motocycliste de 29 ans originaire de La Guadeloupe, en Beauce, a été impliqué dans une collision mortelle après avoir emprunté la motocyclette de type moto-cross d’un ami.

Alors qu’il arrivait au bout d’un rang, il aurait été incapable de s’immobiliser et s’est retrouvé sur la route 108, où il a été happé par une voiture.

L’homme, qui souffrait de graves blessures, a été transporté au centre hospitalier de Saint-Georges, où il est décédé.

Une inspection mécanique sera effectuée sur la motocyclette, a indiqué la Sûreté du Québec. Le conducteur ne portait pas de casque lors de l’accident.