Deux cas de rougeole recensés à Québec pour la première fois depuis 2011

QUÉBEC – Deux cas de rougeole ont été détectés à Québec, les premiers depuis 2011, a indiqué vendredi le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CISSS) de la Capitale-Nationale.

Le CISSS a indiqué par communiqué qu’il s’agissait de deux adultes, mais il ne précise pas l’âge de ceux-ci, ni comment ils pourraient avoir attrapé la maladie. On ne mentionne pas non plus s’ils étaient vaccinés, ou non.

Les autorités de santé tentent de rejoindre tous les gens qui auraient été en contact avec l’une des personnes infectées, qui travaille dans une clinique médicale et qui peut encore potentiellement transmettre la maladie.

L’autre personne atteinte n’est plus contagieuse.

Selon le CISSS, les deux cas à Québec n’ont aucun lien avec la souche retrouvée dans la région de Lanaudière, il y a quelques semaines.

En mars, la santé publique de Lanaudière faisait état de 136 personnes infectées dans la région du nord-est de Montréal. Tous les patients avaient contracté la même souche.

La rougeole est une maladie très contagieuse et la meilleure façon de la combattre reste la vaccination, selon les experts. La maladie se manifeste par une forte fièvre, un écoulement nasal et de la toux. Ensuite apparaissent des rougeurs au visage et sur le corps. Les personnes atteintes vont ressentir des douleurs aux yeux et des larmoiements.

La rougeole dure une à deux semaines et sa période d’incubation est de sept à quatorze jours.

Laisser un commentaire