Deux centres hospitaliers sont désignés si l’Ebola se manifeste au Québec

MONTRÉAL – L’Hôpital Notre-Dame du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et le CHU Sainte-Justine ont été respectivement nommés centres désignés pour adultes et pour enfants en cas de présence au Québec du virus Ebola.

L’annonce a été faite mardi par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et sa consoeur déléguée, Lucie Charlebois

Le ministre Barrette affirme que la probabilité d’avoir à faire face à un cas d’Ebola au Québec demeure très faible.

Toutefois, étant donné la complexité et la nature évolutive des soins requis par la maladie, les deux pôles d’expertise en infectiologie seront mis à profit.

Ainsi, advenant qu’une infection au virus Ebola soit confirmée, le patient concerné sera transféré, selon son âge, à l’un des deux centres désignés. Urgences-santé possède tout le matériel nécessaire afin d’assurer le transfert de ces patients en toute sécurité.

D’autre part, divers bulletins cliniques préhospitaliers de même que des guides pratiques ont été diffusés dans le réseau de la santé, notamment pour assurer une gestion optimale des demandes d’analyses liées à un cas potentiel d’Ebola.

Le ministère de la Santé rapporte sur son site Internet chaque cas suspect d’Ebola pour lequel une demande d’analyse a été transmise au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Cette information de même que le résultat des analyses de chacun de ces cas seront mis à jour de façon continue.

Les plus populaires