Divulgation de l’identité des victimes à Trois-Rivières: enquête demandée

QUÉBEC – Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a signalé jeudi au sous-ministre de la Sécurité publique que la publication ou la diffusion récente de renseignements par des médias pourrait contrevenir aux dispositions de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA).

Ce signalement fait référence aux meurtres de trois personnes à Trois-Rivières, mardi.

La loi prévoit la protection de l’identité des victimes et des témoins mineurs lorsque les accusés sont des adolescents. Elle interdit également la publication de tout renseignement permettant d’identifier un adolescent accusé au criminel.

Le DPCP est d’avis que la publication, par certains médias, de l’identité des victimes de la tuerie de mardi nécessite une enquête policière.