Double meurtre: le Canadien David Caplin est absent du tribunal au New Hampshire

NASHUA, États-Unis – Le Canadien David Caplin, l’un des deux hommes accusés dans un double meurtre aux États-Unis remontant à 1988, est de retour au New Hampshire, mais a choisi de ne pas se présenter en cour mercredi matin.

Son avocat, le défendeur public Jacki Smith, a pris part à la mise en examen en son nom par vidéoconférence.

Le juge Paul Moore a lu les quatre accusations — deux chefs pour meurtre prémédité et deux autres pour meurtre non prémédité — et a maintenu la détention sans possibilité de cautionnement jusqu’à la prochaine date des procédures, prévue le 19 mai.

Les accusations sont relatives au meurtre de deux femmes il y a près de 27 ans.

Le bureau du procureur général de l’État a indiqué que David Caplin, 54 ans, avait été remis par le Canada aux autorités américaines, mardi. Il a été mis en état d’arrestation par la police à Nashua, dans le New Hampshire.

Après une longue bataille judiciaire, la Cour suprême du Canada a ordonné son extradition le mois dernier, de même que celle de son co-accusé, Anthony Barnaby.

David Caplin et Anthony Barnaby sont des Micmacs canadiens. Ils travaillaient dans la construction à Nashua lorsque Charlene Ranstrom et Brenda Warner ont été battues et poignardées à mort dans leur domicile en octobre 1988.

L’affaire a été rouverte en 2010, alors que la police a interrogé de nouveau certains témoins et que de nouvelles techniques de tests d’ADN ont été utilisées.

Laisser un commentaire
Les plus populaires