Douze Canadiens sont allés mourir en Suisse entre 2008 et 2012

MONTRÉAL – Douze Canadiens se sont rendus en Suisse pour mourir entre 2008 et 2012, démontre une analyse des données compilées par le gouvernement de ce pays.

L’analyse révèle que 611 personnes n’étant pas citoyennes helvétiques ont reçu une aide à mourir pendant cette période de quatre ans. Leur âge moyen était de 69 ans et près de 60 pour cent d’entre elles étaient des femmes.

Les citoyens de l’Allemagne et du Royaume-Uni ont été les plus nombreux et les problèmes neurologiques — comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques — représentaient plus de la moitié des cas.

Au total, ce sont les citoyens de 31 pays différents qui se sont rendus en Suisse à cette fin. L’Allemagne et le Royaume-Uni représentent à eux seuls près des deux tiers des cas, tandis que la France, l’Italie, les États-Unis, l’Autriche, le Canada, l’Espagne et Israël se classent parmi les dix premiers.

Le nombre de personnes qui se sont rendues en Suisse pour mourir a doublé entre 2009 et 2012.