Drapeau gai dans une école du N.-B.: Alward demande une révision du protocole

SAINT-JEAN, N.-B. – Le premier ministre du Nouveau-Brunswick a indiqué lundi qu’un comité avait entamé une révision du protocole qui détermine quels drapeaux peuvent être hissés sur les mâts gouvernementaux, après qu’une école secondaire de Fredericton eut été empêchée d’afficher le drapeau arc-en-ciel pour la semaine de la fierté gaie.

David Alward a précisé qu’un comité ministériel sur l’éducation inclusive avait été chargé de mener la révision et de présenter ses recommandations le plus tôt possible.

M. Alward s’est dit ouvert à la mise en application de ces recommandations à temps pour la nouvelle année scolaire, à l’automne.

L’école secondaire Leo Hayes voulait hisser le drapeau gai la semaine dernière, mais M. Alward a déclaré, vendredi, qu’une telle initiative violerait le protocole provincial qui limite les drapeaux autorisés à ceux de l’Acadie, du Nouveau-Brunswick et du Canada, en plus du drapeau britannique et des drapeaux des dignitaires en visite.

Le premier ministre a souligné que la décision sur le drapeau arc-en-ciel ne devait pas être considérée comme un reflet de sa propre opinion ni de la position de son gouvernement concernant les droits des homosexuels.