Le patient montréalais qui présentait des signes de l’Ebola n’est pas atteint

MONTRÉAL – Le patient isolé depuis vendredi à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal ne souffre pas du virus Ebola, a annoncé l’établissement samedi soir.

L’homme, qui avait séjourné en Guinée, a subi des prélèvements après s’être présenté à l’hôpital en souffrant de fièvre.

L’analyse des prélèvements envoyés au laboratoire de Winnipeg confirme que les résultats sont négatifs, a indiqué l’hôpital.

Le docteur Karl Weiss, chef du département des maladies infectieuses et de microbiologie médicale à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, a affirmé dans un communiqué qu’il s’agissait d’une «bonne nouvelle».

À l’arrivée du patient à l’hôpital, vendredi, «un protocole très strict» avait été mis en place pour éviter d’éventuelles contaminations. Le docteur Weiss s’est dit «très satisfait» de la façon dont les équipes sont intervenues.

Les autorités de santé publique ont tenu à rassurer la population quant au faible risque de propagation de la fièvre hémorragique au Québec.

«La situation liée à cette maladie est suivie de près sur l’ensemble du territoire québécois et toutes les actions sont prises pour protéger la santé de la population», a déclaré l’hôpital dans le communiqué.

«Un protocole de prise en charge de patients pouvant présenter des critères d’infection est en vigueur depuis plusieurs semaines dans l’ensemble du réseau et les centres hospitaliers sont préparés à l’éventualité où surviendrait la confirmation d’un cas.»

L’actuelle épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, considérée comme la pire de l’histoire, a fait au moins 1427 morts depuis le début de l’année.

Les plus populaires