Écrasement en Ukraine: le Canada veut aider les Pays-Bas dans l’enquête

TORONTO – Un officier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été dépêché aux Pays-Bas dans le cadre de l’enquête sur l’écrasement d’un appareil de Malaysia Airlines dans l’est de l’Ukraine, qui a fait 298 morts.

Le Canada se dit prêt à assister les autorités néerlandaises dans leur enquête, et l’émissaire de la GRC tentera de déterminer la nature de l’aide qui sera apportée.

Le ministre canadien de la Défense Rob Nicholson a eu un entretien samedi avec son homologue néerlandais. Les discussions ont notamment porté sur les prochaines étapes concernant l’enquête mais aussi sur l’identification des victimes. Un Canadien a péri dans la tragédie, mais la majorité des victimes étaient néerlandaises.

Selon les États-Unis, l’avion a été abattu par un missile. De son coté, le premier ministre Stephen Harper n’a pas hésité à accuser les militants prorusses de l’est de l’Ukraine d’être les auteurs de cette catastrophe.

Les plus populaires