Entente conclue avec un parent pour le financement des écoles francophones

HALIFAX – La municipalité régionale de Halifax a signé une entente avec un parent acadien qui avait déposé une plainte de non-respect des droits humains pour l’absence de financement supplémentaire en éducation pour le conseil scolaire francophone de la région.

L’entente conclue avec Lucien Comeau est le résultat d’un processus d’enquête effectué par un comité de réparation de la Commission des droits de l’homme de la Nouvelle-Écosse.

M. Comeau a déposé une plainte à la commission en 2003. Il soutenait que les fonds amassés par la municipalité pour les programmes artistiques et musicaux, notamment, étaient entièrement remis aux écoles anglophones gérées par la commission scolaire régionale de Halifax.

La Ville a réglé le problème en 2006 avec le Conseil scolaire acadien provincial, qui est responsable des écoles francophones de la région.

En vertu de l’entente de vendredi, Halifax donnera 75 000 $ aux programmes offerts aux élèves qui étudient en français aux niveaux secondaire et post-secondaire. La municipalité s’engage aussi à continuer le travail en développement culturel et linguistique.

Le maire de Halifax, Mike Savage, affirme que l’accord sera très utile pour réparer et construire la relation de la municipalité avec la communauté francophone.

Laisser un commentaire