Entente ratifiée pour 93 mécaniciens et chefs de train du CN du nord du Québec

MONTRÉAL – Les mécaniciens de locomotive et les chefs de train affectés au service local du nord du Québec ont ratifié l’entente intervenue entre le Canadien National (TSX:CNR) et le syndicat de la Conférence ferroviaire des Teamsters Canada (CFTC), a annoncé la compagnie, mercredi.

Selon le CN, l’entente de quatre ans procurera aux 93 membres du personnel en cause des augmentations de salaire et des améliorations aux avantages sociaux.

Par ailleurs, tout n’est pas au beau fixe au Canadien National au chapitre des relations de travail. La menace d’un conflit de travail plane sur l’entreprise, qui semble être loin de s’entendre avec 4800 de ses travailleurs représentés par le syndicat Unifor. Selon la partie patronale, Unifor a rejeté son offre de trois ans, qui comprend des augmentations de salaire annuelles de trois pour cent et des avantages sociaux similaires à celles comprises dans les ententes conclues avec les Métallurgistes unis d’Amérique et la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada.

Les plus populaires