Étiquetage des viandes: Ritz veut un front Canada-Mexique contre les États-Unis

OTTAWA – Le ministre canadien de l’Agriculture, Gerry Ritz, presse son homologue mexicain de riposter lui aussi aux normes d’étiquetage des viandes imposées par les États-Unis.

Pour M. Ritz, ces normes coûtent plusieurs milliards de dollars à l’industrie nord-américaine de la viande.

Le ministre a rencontré cette semaine le secrétaire mexicain à l’Agriculture, Enrique Martinez, et leur homologue américain, Tom Vilsack, à Mexico. Il affirme avoir déclaré à M. Vilsack que le Canada se préparait à lancer ses propres mesures de représailles une fois qu’il y serait autorisé par l’Organisation mondiale du commerce, et avoir soutenu qu’Ottawa «ne se laissera pas faire» dans ce dossier.

Le ministre Ritz dit également vouloir que le Mexique maintienne la pression, et affirme qu’une liste de mesures permettrait de s’assurer de l’appui de l’opinion publique.

Les règles américaines sur l’étiquetage de la viande en fonction du pays d’origine, mises sur pied en 2002 et entrées en vigueur depuis 2008, seraient responsables d’une réduction de moitié des exportations canadiennes de viande chez nos voisins du Sud.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie