Fin des soirées dansantes dans des écoles intermédiaires de Nouvelle-Écosse

SYDNEY, N.-É. – Un conseil scolaire de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, a décidé d’interdire les soirées dansantes pour les élèves de la sixième à la huitième année.

Selon le conseil scolaire régional de Cape Breton-Victoria, l’interdiction a été décrétée après que l’organisation eut troqué le modèle d’école secondaire de premier cycle pour celui de l’école intermédiaire au début de la présente année scolaire.

Le porte-parole Donnie Holland a expliqué qu’un expert des programmes d’enseignement pour les écoles intermédiaires avait rencontré les membres du conseil ce printemps et les avait informés qu’il existait d’autres activités mieux adaptées à l’âge des élèves pour créer une atmosphère positive au sein des établissements scolaires.

M. Holland a ajouté que les élèves de sixième année, qui peuvent âgés de 10 ou 11 ans, n’étaient peut-être pas prêts non plus à subir les pressions sociales découlant des relations nouées durant ces soirées dansantes.

Il a précisé que la décision touchait environ 3000 élèves répartis dans 15 écoles.

L’interdiction a été critiquée et fait l’objet d’une pétition en ligne qui avait récolté près de 1400 signatures lundi après-midi.

Donnie Holland a reconnu avoir entendu des remarques négatives, mais a assuré que plusieurs parents étaient en faveur de ce changement.