Floride: Marc Wabafiyebazu, fils de la consule Dubé, devra rester en prison

MIAMI – Le fils de 15 ans de Roxanne Dubé, la consule générale du Canada à Miami, devra demeurer en détention en attendant le procès qu’il devra subir.

Marc Wabafiyebazu sera jugé pour meurtre et pour d’autres accusations liées à une fusillade lors de laquelle son frère aîné est mort, le 30 mars dernier.

Lors d’une audience vendredi dernier, Roxanne Dubé, en larmes, a promis d’offrir une caution de 25 000 $ et de s’assurer que son fils respecterait toutes ses conditions s’il était libéré, y compris celle de rester aux États-Unis.

Ce mercredi, la juge Teresa Pooler a justifié son refus en soutenant que Marc Wabafiyebazu représentait un trop grand risque de quitter les États-Unis s’il était libre et qu’il serait ensuite difficile de le faire sortir du Canada pour le ramener en territoire américain.

La police prétend que Jean, le frère de 18 ans de Marc Wabafiyebazu, et un autre adolescent se sont tués par balles le 30 mars lors d’un vol armé qui s’est mal terminé et auquel l’accusé a participé.

Les lois de la Floride prévoient que tous les suspects impliqués dans un crime qui a entraîné un meurtre peuvent être accusés d’homicide.

Marc Wabafiyebazu a plaidé non-coupable.