François Bugingo a remis sa démission à la station de radio 98,5 FM

MONTRÉAL – Le journaliste François Bugingo a remis sa démission, mercredi, à la direction de la station de radio 98,5 FM où il tenait une chronique quotidienne sur l’actualité internationale.

Selon Cogeco Nouvelles, cette décision a été prise à la suite d’une rencontre entre le chroniqueur et les patrons de la station radiophonique montréalaise.

Toutes les collaborations de M. Bugingo avec la station de radio avaient été suspendues dès samedi, alors que l’intégrité du journaliste venait d’être sérieusement écorchée par une enquête du quotidien La Presse.

Le vice-président de la programmation et de l’information du réseau parlé de Cogeco diffusion, Michel Lorrain, a déclaré que l’intégrité et la rigueur sont des valeurs fondamentales pour la station et qu’il était désormais impossible de poursuivre toute forme de collaboration avec le chroniqueur.

Le Journal de Montréal, le Journal de Québec et TVA Nouvelles ont également rompu leurs liens avec François Bugingo.

Selon les allégations contenues dans l’enquête menée par le quotidien La Presse, M. Bugingo aurait romancé et même inventé de toutes pièces plusieurs reportages menés à l’international au cours des dernières années.