François Hollande prendra la parole à la COP21, pour arriver à un accord

PARIS – Le président François Hollande prendra la parole samedi matin à Paris afin de presser les pays du monde entier d’adopter un accord sans précédent et ainsi sceller la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, la COP21.

À 11 h 30, heure de Paris, il livrera un discours au côté du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon dans la salle plénière où seront réunis les délégués du monde entier.

Les 195 pays sont rassemblés depuis le 30 novembre dans l’enceinte du Bourget afin de parvenir à une entente sur la réduction des gaz à effet de serre (GES).

Le bureau du président français a fait savoir qu’il s’adressera aux délégations pour démontrer l’importance de prendre une décision et d’adopter l’ébauche final du texte.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a présidé les travaux de la COP21 depuis les débuts. Il avait d’ailleurs nommé la ministre canadienne de l’Environnement, Catherine McKenna, comme facilitatrice pour faire avancer les négociations.

La présence du président français à la séance finale devrait accentuer ainsi la pression sur les délégués.

Les autorités françaises ont indiqué qu’un brouillon final avait été complété peu avant 8 h 00, heure de Paris, et qu’il était en voie d’être traduit pour fins de discussions.

La version précédente du texte, déposée jeudi soir, n’avait pas réussi à résoudre certains enjeux, dont le thème de la différenciation, c’est-à-dire les efforts financiers que les pays riches et pauvres doivent faire pour lutter contre les changements climatiques, en fonctions de leurs responsabilités et leurs moyens.

Laisser un commentaire