François Rolland quittera son poste de juge en chef de la Cour supérieure

MONTRÉAL – François Rolland quittera son poste de juge en chef de la Cour supérieure du Québec en juin prochain.

Il était en charge de coordonner les activités de ce tribunal depuis 2004.

Après 11 ans à la barre de la Cour, il estime qu’il «est temps de passer à autre chose» et de céder la place à une nouvelle génération, a-t-il déclaré en entrevue, jeudi.

Le magistrat a envoyé des lettres mercredi aux ministres fédéral et provincial de la Justice pour les aviser de sa décision.

Son remplaçant n’a pas encore été choisi. Il revient au premier ministre du Canada de le nommer.

M. Rolland dit ne pas encore avoir décidé ce qu’il fera par la suite. Il peut demeurer juge à la Cour supérieure, devenir juge surnuméraire et a aussi la possibilité de redevenir membre du Barreau du Québec. Il souhaite demeurer dans le domaine juridique, a-t-il toutefois précisé.

Il promet de continuer à faire la promotion d’un meilleur accès à la justice et de la justice participative, qui inclut notamment la médiation et l’arbitrage.

M. Rolland a obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal en 1974 et a été admis au Barreau du Québec en 1975.

Il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec en 1996.

Avant d’être juge, il a été associé principal au sein du cabinet Martineau Walker (désormais Fasken Martineau) où il pratiquait principalement en litige commercial et civil.

Laisser un commentaire
Les plus populaires