Funérailles pour la policière morte: Campbell voulait servir sa communauté

STELLARTON, N.-É. – Un hommage a été rendu, lundi, à une policière dont le corps a été trouvé sous un pont à Halifax.

Ses proches l’ont décrite comme une jeune femme déterminée qui voulait servir sa communauté.

Des centaines de personnes ont assisté aux funérailles de Catherine Campbell, 36 ans, à Stellarton, sa ville natale en Nouvelle-Écosse.

Sa tante Mandy Wong l’a décrite comme une personne aventurière qui portait une attention délicate aux enfants, s’agenouillant souvent devant eux pour leur parler, pour qu’ils n’aient pas peur des policiers.

Lundi dernier, Mme Campbell ne s’est pas présentée au travail, au poste de police de Truro. Elle a été portée disparue.

La police a retrouvé son corps mercredi dernier sous un pont à Halifax. Christopher Calvin Garnier, 27 ans, est accusé de meurtre non prémédité et d’outrage indécent à un cadavre.

Catherine Campbell a touché beaucoup de gens, a ajouté sa tante.

«Elle n’aurait jamais imaginé l’effet qu’elle aurait. Catherine était brave et belle et gentille et forte.»

Le révérend Charles McPherson a tenté de réconforter la famille de la victime et les pompiers et policiers qui assistaient aux funérailles. «Le choc de cette tragédie a abasourdi toute notre communauté. (…) Nous avons du mal à croire que c’est arrivé.»

Laisser un commentaire