Fusillade à Moncton: un agent de la GRC blessé est de retour au travail

MONCTON, N.-B. – L’un des deux agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Nouveau-Brunswick blessés dans une fusillade le mois dernier à Moncton a dit mercredi être de retour au travail.

Éric Dubois s’est adressé aux médias pour la première fois depuis les événements du 4 juin, alors qu’il a pris part à un tournoi de golf au club Royal Oaks à Moncton. Le tournoi était organisé à la mémoire des trois autres agents tués dans la fusillade.

M. Dubois a dit se remettre de ses blessures plus rapidement que prévu, et s’est dit heureux de participer au tournoi, qui saluait la mémoire de Fabrice Gevaudan, Dave Ross et Douglas Larche.

Il a attribué sa rapide guérison aux prières et aux bons voeux des gens de la localité et d’ailleurs. Il a ajouté se réjouir de reprendre le travail, et de pouvoir contribuer à un environnement sécuritaire.

À la suite de la mort par balles des trois agents, une chasse à l’homme s’étant étendue sur 30 heures a mené à l’arrestation d’un suspect.

Justin Bourque est accusé sous trois chefs de meurtre prémédité et deux chefs de tentative de meurtre. Il doit revenir en cour, jeudi, à Moncton, à la suite d’une évaluation psychiatrique.

La constable Darlene Goguen a aussi été blessée et a obtenu son congé de l’hôpital.

Les plus populaires