Fusillade avec la GRC: le suspect se serait suicidé, conclut une enquête

EDMONTON – Une enquête a permis de conclure qu’un suspect s’étant retrouvé, plus tôt ce mois-ci, au coeur d’une fusillade avec des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), dans la petite ville de St. Paul en Alberta, s’est suicidé.

La Serious Incident Response Team albertaine, chargée d’enquêter sur des incidents impliquant les forces de l’ordre dans la province, a ainsi déclaré que la police n’avait rien commis de mal en lien avec la mort de John Quadros, et qu’il n’y avait pas lieu de déposer des accusations criminelles.

«Je peux vous dire que l’enquête n’a pas permis de faire état d’une conduite criminelle de la part des officiers impliqués», a indiqué vendredi Clifton Purvis, le chef de l’agence d’enquête civile.

Trois policiers fédéraux ont été blessés lors de l’incident survenu le 9 mai dans le centre-ville de St. Paul, au cours d’une poursuite d’un homme à bord d’un camion qui était soupçonné d’avoir tiré des coups de feu en direction des agents de la GRC.

«Il a par ailleurs été déterminé que le conducteur mâle de ce véhicule, John Quadros, s’est enlevé la vie durant l’événement», a poursuivi M. Purvis.

Un véhicule de police a été embouti par le camion, blessant gravement une policière, et une fusillade a suivi. La main d’un deuxième policier a été éraflée par une balle et un troisième agent de la GRC a été atteint par des éclats de verre.

La GRC a depuis dit croire que M. Quadros avait également abattu un prêtre catholique dans une église, plus tôt cette journée-là.

Selon M. Purvis, le chauffard possédait plusieurs armes. «L’enquête a permis d’extirper plusieurs armes à feu de l’intérieur de la cabine du camion, dont un fusil à forte puissance, deux fusils à pompe, un pistolet de petit calibre et de nombreuses munitions pour alimenter ces armes.»

Plusieurs tirs ont visé la police, et un agent a riposté à huit reprises. Aucune balle n’a touché M. Quadros, a précisé M. Purvis. La police a ensuite ordonné au suspect de se rendre, mais ce dernier n’a pas bougé. Son décès a été constaté sur place peu de temps après.

Les trois policiers blessés devraient s’en tirer. La GRC poursuit son enquête interne sur cette affaire.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie