Gap compte fermer 175 magasins à son nom en Amérique du Nord

NEW YORK, États-Unis – Gap prévoit fermer 175 des magasins à son nom en Amérique du Nord, ou un équivalent de 18 pour cent du total actuel, et couper 250 emplois à son siège social, alors que l’entreprise tente de renforcer la marque en difficulté.

Gap Inc., propriétaire de Gap, Old Navy et Banana Republic, a indiqué lundi qu’elle cesserait les activités dans environ 140 magasins Gap en Amérique du Nord au cours de l’exercice fiscal se terminant le 31 janvier — et dans les autres boutiques par la suite — en fonction de facteurs tels que la localisation et le rendement.

L’entreprise établie à San Francisco fermera aussi un nombre non dévoilé de magasins en Europe. Et elle coupera des emplois à son siège social dans l’objectif de rendre l’administration plus rapide et plus flexible.

La marque que privilégiaient autrefois les générations portant les pantalons kakis a décliné dans les dernières années, en échouant à suivre adéquatement les tendances vestimentaires.

Gap avait déjà brassé son équipe de direction: Art Peck est devenu chef de la direction en février et le leadership des marques Gap et Banana Republic a été changé.

Globalement, Gap estime que ses fermetures de magasins et ses coupes d’emplois lui feront économiser environ 25 millions $ par année. L’entreprise a indiqué qu’elle essuiera des charges entre 140 millions $ et 160 millions $ reliées à ces changements.

Après les fermetures, l’entreprise comptera environ 800 magasins Gap en Amérique du Nord.