Harper annonce l’expansion du premier parc urbain national, près de Toronto

PICKERING, Ont. – Le gouvernement fédéral offrira plus du double de sa contribution initiale pour l’expansion du parc urbain national de la Rouge, dans la grande région de Toronto.

Le premier ministre Stephen Harper en fait l’annonce samedi, à Pickering, en Ontario. Il a expliqué que 21 kilomètres carrés de nouveaux terrains seraient ajoutés au premier parc urbain national du Canada, ce qui augmentera sa superficie de 36 pour cent.

Une fois agrandi, le parc, situé sur le territoire de la municipalité de Pickering et du comté d’Uxbridge, à l’est de Toronto, couvrira 79,5 kilomètres carrés, ce qui en fera l’un des plus grands parcs urbains en Amérique du Nord. Il sera ainsi 19 fois plus grand que le parc Stanley, à Vancouver, et 22 fois plus grand que Central Park à New York.

La nouvelle section du parc comprend des forêts, des prairies, des cours d’eau, des sites archéologiques importants et de vastes terres agricoles. Le territoire sera placé sous la protection de Parcs Canada.

Le gouvernement avait annoncé son intention de créer ce premier parc urbain national en 2011.

La loi créant le parc a été adoptée par la Chambre des communes en janvier, avant de recevoir la sanction royale en avril et d’entrer en vigueur en mai.

Selon le gouvernement, le parc bénéficiera des «meilleures mesures de protection que tout autre parc urbain dans le monde».

«L’annonce d’aujourd’hui donnera aux familles de la région du Grand Toronto et aux visiteurs d’un océan à l’autre plus d’occasions de profiter des grands espaces naturels du Canada», a dit M. Harper.

«L’expansion du parc urbain national de la Rouge permettra aussi de veiller à ce que les générations canadiennes actuelles et futures restent en contact avec un aspect important du riche patrimoine naturel et culturel du Canada.»