Huit personnes arrêtées pour trafic d’armes et de drogue au Québec et en Ontario

OTTAWA – Une enquête sur le trafic d’armes à feu et de cocaïne dans l’est de l’Ontario a permis de porter plus de 100 accusations contre huit personnes.

L’opération «Harden» a été menée durant plus de cinq mois par la Police provinciale de l’Ontario (PPO), la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l’Agence des services frontaliers du Canada, la Sûreté du Québec et des agents d’Ottawa, de Cornwall et du Service de police mohawk d’Akwesasne.

L’enquête s’est concentrée sur le commerce illégal d’armes, particulièrement des armes de poing.

Selon les enquêteurs, six mandats d’arrestation ont été exécutés mercredi à Longueuil, Cornwall, Ottawa, South Glengarry Township et Akwesasne. Les agents ont saisi six pistolets, un fusil d’assaut AK-47, des munitions, de la cocaïne et de la marijuana.

Plusieurs des armes à feu confisquées proviennent des États-Unis.

François Billard, Sonia Bernier, Pierre Nassif, Paul Nassif, Masaed Rasehd, Hussein Yassin et Sean Carl font face à un total de 107 chefs d’accusation. Aucune des allégations n’a encore été prouvée en cour.

Laisser un commentaire