Hydro-Québec se veut rassurante après le retrait de compteurs en Saskatchewan

MONTRÉAL – Hydro-Québec se fait rassurante dans la foulée du retrait de 105 000 compteurs intelligents en Saskatchewan à la suite d’incendies.

Selon la société d’État québécoise, les compteurs qui seront retirés par la société de la Couronne qui gère l’approvisionnement électrique dans la province, SaskPower, ne sont pas de la même marque que les siens.

Au moins huit compteurs intelligents ont pris feu au cours des derniers mois dans cette province. En raison des inquiétudes de la population, le gouvernement de Saskatchewan a ordonné mercredi que les 105 000 unités soient remplacées par les compteurs traditionnels.

Un porte-parole d’Hydro-Québec, Patrice Lavoie, a soutenu jeudi que les compteurs intelligents en soi «ne peuvent pas causer d’incendie». Dans l’un des seuls cas répertoriés au Québec, en novembre 2013, ce sont plutôt les embases des boîtes électriques qui étaient à blâmer, a-t-il assuré.

Ces affirmations sont loin de convaincre Marie-Michelle Poisson, porte-parole du regroupement citoyen Refusons les compteurs. Elle les qualifie de «fallacieuses», car elle estime que les composantes des différentes marques de compteurs intelligents sont fort probablement similaires.

Hydro-Québec a installé plus de 1,8 million de compteurs de nouvelle génération jusqu’à présent. En 2018, toutes les résidences et les commerces du Québec devraient en être munis, à moins qu’un refus d’installation ne soit logé — aux frais du client.

Les plus populaires