Inauguration du Musée canadien pour les droits de la personne: boycott des métis

WINNIPEG – La cérémonie d’inauguration officielle du Musée canadien des droits de la personne, le mois prochain, à Winnipeg, sera boycottée par les membres de la Fédération des Métis du Manitoba.

L’organisation dénonce que le musicien métis Ray Saint-Germain n’ait pas été retenu pour livrer une performance lors de la cérémonie.

Le président de la Fédération, David Chartrand, affirme que la direction du Musée lui a demandé de choisir un artiste de sa communauté pour prendre part à la cérémonie. Le choix s’est arrêté sur M.Saint-Germain, âgé de 74 ans, mais le Musée l’a écarté, expliquant qu’un artiste plus jeune conviendrait mieux au genre de cérémonie prévu.

Une porte-parole du Musée, Rhea Yates, explique que cette cérémonie devra refléter la diversité canadienne et certains critères de télédiffusion.

Mme Yates assure néanmoins que l’institution a le plus grand respect pour Ray Saint-Germain. Ce dernier affirme qu’il n’entend appliquer aucune pression pour faire partie du spectacle.

La longue feuille de route de Ray Saint-Germain compte de nombreuses expériences à titre d’animateur à la radio et à la télévision.

Les plus populaires