Incendies de forêt: la Colombie-Britannique réévalue les amendes et pénalités

VICTORIA – Le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé qu’il réévaluerait les amendes et les pénalités en vigueur contre les gens responsables d’avoir déclenché des incendies de forêt.

Le ministre provincial des Forêts, Steve Thomson, a affirmé que plus du tiers de presque 1100 incendies de forêt répertoriés dans la province depuis avril ont été causés par des êtres humains, mobilisant des ressources qui auraient pu être utilisées pour combattre les feux provoqués par la foudre.

M. Thomson a indiqué que son secrétaire parlementaire, Mike Morris, réaliserait une révision pour déterminer si un renforcement des sanctions aurait un effet dissuasif sur les gens allumant imprudemment des feux.

M. Morris a affirmé qu’il envisagerait aussi d’interdire l’accès aux parcs provinciaux aux gens qui ignorent les avis d’interdiction de feux, et s’est interrogé à savoir si les personnes qui jettent des mégots de cigarette par la fenêtre de leur véhicule devraient se faire saisir leur voiture.

La porte-parole des services contre les incendies Navi Saini a indiqué que 201 brasiers brûlaient actuellement dans la province, et que la facture de la lutte contre les incendies de forêt dépassait les 100 millions $.

Elle a affirmé qu’une interdiction de feux de camp demeurait en vigueur à travers la Colombie-Britannique, à l’exception de l’archipel Haida Gwaii.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie