Inondations en Alberta et en Saskatchewan: état d’urgence dans 80 municipalités

WINNIPEG – L’état d’urgence demeure en vigueur dans plus de 80 municipalités de la Saskatchewan et du Manitoba, mercredi, en raison des dégâts causés par les inondations provoquées par des pluies diluviennes de la fin de semaine dernière.

Plus de 500 personnes ont été contraintes de quitter leur résidence. À Melville, en Saskatchewan, 150 résidents d’un centre de soins de longue durée ont dû être déplacés.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, s’attend à ce que ces inondations entraînent une facture supérieure à celle de 360 millions $ compilée lors des débordements de 2011. Quant aux pertes causées aux récoltes agricoles, elles n’ont pas encore été évaluées.

Certaines parties du sud-est de la Saskatchewan ont reçu plus de 240 millimètres de pluie, selon l’agence de sécurité des eaux de la province.

Les autorités du Manitoba et de la Saskatchewan affirment que certains territoires étaient déjà gorgés d’eau et que les récentes pluies ont transformé des ruisseaux en crue en rivières déchaînées.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a rapporté en début de semaine la fermeture d’au moins 15 routes et autoroutes en Saskatchewan, notamment une partie de l’autoroute transcanadienne à l’est de Regina.

Les autorités municipales de Regina ont demandé aux résidants de reporter les lavages, les douches, les bains et même de tirer le moins souvent possible la chasse d’eau de la toilette pour éviter d’engorger davantage le réseau d’égouts déjà surchargé.

Les plus populaires